FR / EN

 

CRÉATION 2013
POUR 7 TRANSEURS

DISTRIBUTION

Chorégraphie Fouad Boussouf 
Interprétation Soukaina Alami, Maxime Cozic, Bruno Domingues Torres,
Justin Gouin,
  Nicolas Grosclaude, Angela Vanoni, Teddy Verardo 
Création Lumière  Françoise Michel
Régie Lumière Sabine Charreire / Françoise Michel
Création musique & arrangements* Marion Castor
Costumes Fabienne Gauthier
Coach Vocal
Louisa Baîleche
Photographie Sylvain Lefeuvre
Vidéo Florianne Pinard
Textes Mahmoud Darwich (c) Actes Sud 2010

Durée : 60 minutes

*Avec des morceaux de : Marion Castor, Dervish Sufi Chants and Songs,
Acid Arab, Dorsaf Hamdani, Trio Joubran, Muslimgauze, Dhafer Youssef ;
des textes de Mahmoud Darwich ; des chants de Ali Reza Ghorbani et de
Karim Azedia, et des violons de l’ensemble Ibn Arabi


PRODUCTION / PARTENAIRES

Production                                                                                                                                                                     
Compagnie Massala

Coproduction                                                                                                                                                                     
Fontenay-en-Scènes
CCN de La Rochelle et du Poitou-Charentes

Soutiens financiers
Conseil départemental du Val-de-Marne
Conseil départemental de l'Essonne
Région Île-de-France
ADAMI

Soutiens - Prêts de studio
La Briqueterie - CDC du Val-de-Marne
Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine
POC d'Alfortville

Théâtre de Longjumeau
Écoles Municipales Artistiques de Vitry-sur-Seine

 

 

SAISON 2017-2018
< 3 octobre 2017 > Espace Culturel Boris Vian - Les Ulis (91)
< 21 octobre 2017 > Salle du Lignon - Vernier - Genève (Suisse)
< 11 janvier 2018 > Théâtre de Morteau (25)

SAISON 2016-2017
< 13 octobre 2016 > La Rennaissance - Mondeville (14)
< 15 novembre 2016 > L'Esplanade du Lac - Divonne-les-Bains (01)
< 18 novembre 2016 > Centre culturel Balavoine - Arques (62)
< 25 mars 2017 > MUCEM - Marseille (13)

SAISON 2015-2016
Le Rive Gauche - Saint-Etienne-du-Rouvray (76) > Ramallah Contemporary Dance Festival - Palestine > L'Agora - Bonneville (74)

SAISON 2014-2015
Parvis des Fiz - Passy (74) > Festival Karavel - Pôle Pik - Bron (69) > Festival Prisma - Panama > Le Hangar - Chalette-sur-Loing (45) > Espace Culturel André Malraux - Kremlin-Bicêtre (94) > Pôle Culturel - Alfortville (94) > Festival Groove'N'Move - Genève (Suisse) > Le Prisme - Élancourt (78) > Le Nickel- Rambouillet (78) 

SAISON 2013-2014
Plateaux de La Briqueterie à la MAC de Créteil (94) > Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine (94) - PREMIERE > Institut du Monde Arabe à Paris (75) > Festival Kalypso du CCN de Créteil (94) > Théâtre de Chevilly-Larue (94) > Festival Les Vagamondes de La Filature à Mulhouse (68) > MPAA Saint-Germain à Paris (75) > Théâtre Jacques Carat à Cachan (94) > Centre Culturel d'Orly (94) > Journée Internationale de la Danse à l'UNESCO (75) > Salle Jacques Brel à Fontenay-sous-Bois (94) > Journée Internationale de l'Afrique à Sharm-el-Sheikh en Egypte > L'Embarcadère à Aubervilliers (93)

SAISON 2012-2013
Théâtre de Longjumeau (91) - avant-première > Festival DanzaCubaBaila à la Havane (Cuba)

 

TRANSE

CRÉATION 2013


Toute mon enfance, j’ai été bercé par les grands classiques de la musique arabe, du Maghreb au Moyen-Orient (Oum Kalthoum, Farid el Atrache etc.). Teintée de nostalgie, cette musique me renvoie à un imaginaire construit de souvenirs aussi doux qu’innocents, en total contraste avec mon adolescence, rythmée par la musique et la danse hip-hop.

Aujourd’hui, j’ai envie de questionner à travers mon écriture chorégraphique cette double culture, un héritage à la fois sociétal, linguistique et musical.

Les événements récents regroupés sous le nom de ‘‘printemps arabes’’ ont été déclencheurs dans ce choix. Il s’agit pour moi d’aborder la question des révolutions de l’esprit et des métamorphoses qui s’opèrent dans les corps. Cette recherche m’a aussi renvoyé à cette question existentielle de l’identité.

Je me suis inspiré des rites d’Afrique du Nord permettant d’entrer dans cet état second dit de « transe » et du courant ésotérique des derviches tourneurs, plus contemplatif. Ces états de corps et d’esprit sont apparemment une voie pour se détacher des préoccupations terrestres. Cela donne lieu à une première forme de métamorphose que régissent la respiration, le souffle, le mouvement répété et la notion de groupe.

Il en résulte une pièce où la recherche d’harmonie entre les êtres et la création d’un collectif homogène sont des constantes. Les individus tournent en rond pour mieux se retrouver, dans un même temps, un même univers, savourant le plaisir du mouvement continu, infini et irrémédiablement grégaire, une quête de l’équilibre.

La poésie de Mahmoud Darwich récitée en langue arabe sur scène retentit comme une révolte des mots face aux bavardages du mouvement. La musique, répétitive et hypnotique, entraîne les danseurs vers un état de corps poussé à son extrême, figés ou se débattant avec vigueur comme une folle envie de défier le monde, basculant ainsi d’une transe incontrôlée à un sentiment d’exaltation.

C’est dans cet espace-temps que Transe trouve sa voie, un lieu d’expression distendu où se dessine une entente des êtres, entre la force des corps en mouvement et la puissante envolée des mots... 

Fouad Boussouf 


...  Je ne cherche pas à reproduire la réalité ni même à la saisir, mais à en inventer une autre qui va éclore et continuer à se déployer hors et en avant de celle dont elle vient. » Le poète Syrien Adonis (Ali Ahmad Saïd Esber)

 

"Il n'y a pas de temps pour le lendemain. 

Je marche. Je trotte. Je cours. Je monte. Je descends. Je crie. J'aboie. Je hurle. J'appelle. Je braille. Je me hâte. Je ralentis. Je chute. Je deviens léger. Je sèche.

Je marche. Je vole. Je vois. Je ne vois pas. Je trébuche. Je jaunis. Je verdis. Je bleuis. Je me disloque. Je m'épuise. J'ai soif. Je monte. Je rampe. Je tombe. Je me relève. Je cours. J'oublie. Je vois. Je ne vois pas. Je me souviens. J'entends. Je perçois. Je délire. J'hallucine. Je murmure. Je crie. Je ne peux pas. Je gémis. Je deviens fou. Je me perds. Je m'amoindris. Et je me multiplie. Je tombe. Je m'élève et je redescends. Je saigne... Et je m'évanouis".

Le lanceur de dés
Mahmoud Darwich, poète palestinien (1941-2008)